Tagué: post-punk Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • morningmeeting 14:34 le 25 April 2013 Permalien | Réponse
    Tags : American Twilight, , gothic rock, post-punk, , Simon Bonney   

    Crime And The City Solution : American Twilight (album sorti le 25/03/2013) 


    Crime And The City Solution

    Message en retard mais urgent pour animer un Morningmeeting plutôt atone ces temps-ci : Crime And The City Solution, groupe culte de la vague post-punk, s’est reformé en 2012 et vient de sortir un excellent album : American Twilight.

    Les anecdotes abondent au sujet de Crime And The City Solution. Je n’ai pas le temps de les rappeler toutes, mais voici de quoi vous mettre l’eau à la bouche :

    • Ce groupe est un peu le petit frère « maudit » des Bad Seeds de Nick Cave. Petit frère, car même origine australienne, musiciens communs (Mick Harvey, Jim White), histoire qui se croise à de nombreuses reprises à Londres et Berlin dans les années 1980 (et notamment sur écran dans Les ailes du désir de Wim Wenders, où les deux groupes se produisent en concert), même goût pour les balades blues-rock enfiévrées à tendances gothiques, etc… mais « maudit », car n’ayant pas obtenu le même succès que Nick Cave, et mis en sommeil pendant près de vingt ans
    • (Lire la suite…)
    Publicités
     
    • Charlot 07:53 le 26 avril 2013 Permalien

      Bien vendu, coco!
      L’affaire paraît sans risque, les références sont solides: en bon père de famille, j’achète.

    • morningmeeting 09:28 le 26 avril 2013 Permalien

      Un peu mon neveu ! C’est la famille. Et un vrai moment de nostalgie pour moi : je les ai découverts grâce à la médiathèque de Saint-Quentin-en-Yvelines, il y a plus de vingt ans… Un peu moins facile, un peu plus inégal que Nick et ses Bad Seeds (ce qui explique leur moindre succès), mais quand ils sont bons, c’est vraiment sublime ! D’ailleurs j’écoute davantage American Twilight que Push the Sky Away, le dernier Nick Cave sorti quelques semaines avant le Crime…

    • Manuchon 17:41 le 4 mai 2013 Permalien

      Le Morning Meeting est de retour ! Alléluia !
      Push the sky away est pas mal quoiqu’un peu mollasson, je vais écouter American Twilight (sur le coup, j’ai cru que tu faisais un post sur la tétralogie adolescente avec les vampires et tout…)

    • morningmeeting 10:08 le 5 mai 2013 Permalien

      Bon album en effet, le côté « mollasson » vient du départ de Mick Harvey (cf. plus haut, oui toujours ces passerelles entre le groupe de Nick et celui de Simon) et de ses parties de guitares que Nick a décidé de ne pas remplacer.
      Sinon, Morningmeeting ne s’est toujours pas penché sur l’oeuvre de Stephenie Meyer, sûrement une lacune à combler… ou pas.

  • morningmeeting 22:28 le 23 January 2012 Permalien | Réponse
    Tags : Factory Records, James Nice, Joy Division, Manchester, , , post-punk, , , Tony Wilson   

    24 Hour Nostalgia People 


    Aujourd’hui, digression à l’occasion de la lecture de Shadowplayers: The Rise & Fall of Factory Records de James Nice (2010). Le livre revient sur l’aventure du label Factory Records, de sa création à la fin des années 70 à son histoire mouvementée au cours des deux décennies suivantes.

    (Lire la suite…)

     
    • Charlot 15:05 le 25 janvier 2012 Permalien

      Coooooool…
      Et c’est vrai que le punk et ses rejetons demeurent la source unique d’inspiration, semble-t’il. Ou alors, je suis déjà un vieux con et ça s’arrose!
      Bécots

    • morningmeeting 22:52 le 25 janvier 2012 Permalien

      T’es un vieux con. Ça s’arrose. On se fait ça quand ? Depuis le temps…

    • gast 23:19 le 25 janvier 2012 Permalien

      Tu es un jeune vieux con en fait et s’il faut arroser quelque chose, je viens

    • Manuchon 22:06 le 30 janvier 2012 Permalien

      Ringard sectaire aux goûts bizarres ?
      En tous cas moi j’adoooore !
      J’arroserai bien quelquechose moi aussi.
      Pour le reste, le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con, on est con!

    • morningmeeting 09:45 le 31 janvier 2012 Permalien

      Moi qui croyais qu’on n’était con que quand on était jeune !!

  • morningmeeting 16:28 le 30 June 2010 Permalien | Réponse
    Tags : Daniel Miller, , , Fad Gadget, , Mute Records, Mute: Audio Documents, , , , post-punk, , , The Normal, Yazoo   

    « Mute: Audio Documents », le meilleur de Mute Records de 1978 à 1984 


    Les petits bouquins de l’encyclopédie de poche Que-sais-je ? font le tour d’un sujet en 128 pages. Le label Mute Records, lui, fait le tour de tout ce que le rock et la pop ont produit de meilleur, hors des sentiers battus, de 1978 à 1984, en 128 morceaux.

    Mute Records est un label fondé en 1978 (excellente année au demeurant), par le non moins excellent Daniel Miller. En pleine période post-punk, Daniel Miller applique à la lettre le principe du Do-It-Yourself (DIY): « all you need is an idea » – « la seule chose dont on ait besoin, c’est d’une idée ». (Lire la suite…)

     
  • morningmeeting 19:30 le 11 May 2010 Permalien | Réponse
    Tags : , deep ecology, Here Comes the War, Les Lumières, modernisme, , New Model Army, post-punk, postmodernisme, , The Love of Hopeless Causes, VHEMT   

    La fin des Lumières en Île-de-France 


    Ça a l’air innocent, juste un entrefilet dans le Direct Matin daté de ce jour (11 mai 2010) , et titré « 128 km de routes dans le noir » :

    La moitié des routes nationales d’Ile-de-France plongées dans le noir. Cette mesure radicale sera mise en place demain soir en banlieue parisienne par la direction interdépartementale des routes d’Ile-de-France (Dirif).
    (Lire la suite…)

     
    • Manuchon 19:29 le 14 mai 2010 Permalien

      ça me fait penser à une année sans lunière d’Arcade Fire : « Hey! The streetlights all burnt out.
      Une année sans lumière.
      Je monte un cheval,
      qui porte des œillères.

      Hey, my eyes are shooting sparks,
      la nuit, mes yeux t’éclairent.
      Ne dis pas à ton pere
      qu’il porte des œillères »

      Avec toute une année sans lumière, on évite cobien d’accidents?

    • morningmeeting 09:33 le 17 mai 2010 Permalien

      Bien vu ! On pourrait aussi citer Year of No Light, groupe Bordelais au sein duquel officie un certain Pierre Anouilh…

    • Eric 10:50 le 4 juillet 2010 Permalien

      J’aime bien le parallèle, que l’on peut continuer sur d’autres champs: retour du religieux officiel, objectif affiché d’un retour à la morale pour engranger le soutien des masses, media de plus en plus contrôlés, etc.
      Grand Siècle, nous voilà.

  • morningmeeting 19:34 le 17 February 2010 Permalien | Réponse
    Tags : , , post-punk, , Rowland S. Howard, Shivers, The Birthday Party, The Boys Next Door, These Immortal Souls   

    S’appeler « Howard » prédispose-t-il au génie rock ? 


    Avoir « Howard » comme nom ou prénom prédispose-t-il au génie rock (relativement) méconnu ?

    Après Howard Devoto, hommage à une autre figure culte, mais bien peu connue, du rock underground : Rowland S. Howard, disparu le 30 décembre dernier à l’âge de 50 ans.

    (Lire la suite…)

     
    • gérant du blog 19:15 le 20 février 2010 Permalien

      Comment fais tu pour savoir tout cela ?

      JCA

    • morningmeeting 19:21 le 20 février 2010 Permalien

      Un peu de culture générale, mais très spécifique, et quelques vérifications dans la Wikipédia, histoire de ne pas écrire de bêtises sur les dates par exemple !

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler