Tagué: Livres Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • morningmeeting 22:52 le 19 October 2010 Permalien | Réponse
    Tags : Flammarion, La carte et le territoire, , Livres, , Rentrée littéraire, roman   

    Le Houellebecq 2010 est-il un grand cru ? 


    Ma position est que Michel Houellebecq a souvent été « mal lu ». On a dénoncé un auteur uniquement porté sur le cul et le trash un peu racoleur, ce qui est quasiment un contresens de lecture.

    Je me souviens d’un critique qui dénonçait La possibilité d’une île (2005) comme un roman partouzard (le héros y « partouze à droite à gauche »), alors même qu’il est construit sur l’impossibilité du héros à nouer des relations sentimentales et sexuelles satisfaisantes, et que le roman dissèque explicitement, à plusieurs reprises, des périodes de famine sexuelle durant de quatre à sept ans. Tout le sel du récit tient justement à ces tensions entre vide, manque et trop plein… De même, Plateforme (2001) décrivait pour l’essentiel l’aspiration du héros à une vie sentimentale riche, poétique, presque cucul, en tout cas loin des stéréotypes généralement plaqués sur le bouquin (« glauque », « déprimant », « vulgaire »…). (Lire la suite…)

    Publicités
     
  • morningmeeting 23:24 le 17 January 2010 Permalien | Réponse
    Tags : betteraves, Candide, , , Livres, Nègre de Surinam, , Voltaire   

    Lévi-Strauss et moi dans un champ de betteraves 


    Il n’est jamais trop tard pour bien faire, à ce qu’il paraît. Pas trop tard, donc, pour s’attaquer aux quelques 501 pages de Tristes tropiques, le best-seller littéraire de Claude Lévi-Strauss.

    J’y relis cette phrase, qui ressuscite un souvenir de texte étudié en classe de lettres, ou de citation commentée lors d’un devoir sur table :

    « L’humanité s’installe dans la monoculture; elle s’apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave. Son ordinaire ne comportera plus que ce plat. » (p.37)

    Plus de cinquante ans après, les analyses de Lévi-Strauss sonnent toujours aussi juste, voire davantage, comme lorsqu’il se voit confronté à

    « (…) une humanité saturée de son propre nombre et de la complexité chaque jour plus grande de ses problèmes, comme si son épiderme eût été irrité par le frottement résultant d’échanges matériels et intellectuels accrus par l’intensité des communications » (p.26)

    (Lire la suite…)

     
  • morningmeeting 17:06 le 29 November 2009 Permalien | Réponse
    Tags : Cherche-Midi, , Livres, McDo, McDonald's, , , The Cure   

    McDonald’s France, un ami de trente ans : « Et soudain, ils se parlèrent… » 


    Pour ses 30 ans, McDonald’s France s’est payé un drôle d’objet avec un drôle de nom. « Et soudain, ils se parlèrent… », 30 ans de vie française, aux éditions du Cherche-Midi, est un gros livre-objet à la présentation soignée, rempli de textes et d’illustrations. Un vrai beau-livre de table basse, imprimé à partir de « sources durables » comme il se doit. Il retrace trente ans de vie française, trente ans d’évolutions sociales, économiques, culturelles, donc, depuis l’ouverture du premier McDonald’s à Strasbourg en 1979.

    Si c’est un objet publicitaire, pourquoi en parler ? Parce que le livre est vraiment très bien conçu, la présentation très soignée, très graphique, et que le fond n’est pas oublié. Il rassemble des entretiens ou contributions de près d’une quarantaine d’observateurs ou d’acteurs de la vie sociale de ces trente dernières années. Certaines signatures sont de très bon niveau, notamment parmi les sociologues : Michel Maffesoli, François Cusset, Théodore Zeldin… D’autres chapitres sont plus récréatifs. (Lire la suite…)

     
c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler