Tagué: poésie Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • morningmeeting 21:18 le 7 June 2009 Permalien | Réponse
    Tags : Editions Seghers, Emmanuel Brouillard, Jan Baetens, Jean-Luc Caizergues, Jehan Van Langhenhoven, L'Année poétique 2009, , poésie, Vincent Tholomé   

    L’Année poétique 2009 : beaucoup de « mots », peu d’émotions 


    L'année poétique 2009, anthologie, éd. Seghers

    L’Année poétique, cru 2009 : on y trouve un peu trop de poésie avec un grand P, avec son lot d’images classiques ou classiquement surréalistes. A vue de nez de lecteur, entre un quart et un tiers des textes comportent le mot « mots » dans le premier ou le second vers. Cette façon qu’ont les poètes de se regarder le nombril… (Lire la suite…)

    Publicités
     
    • Elrring Peace 14:29 le 25 juin 2009 Permalien

      Ca a l’air intéressant quand même. Ca se situe où?

    • morningmeeting 15:39 le 25 juin 2009 Permalien

      Tu trouveras le bouquin dans toutes les bonnes librairies (y compris les plus industrielles, je crois me rappeler avoir acheté le mien au Virgin Megastore des Champs !)

    • riveopposee 18:46 le 29 juin 2009 Permalien

      dur dur d’être critique surtout que l’Homme change à tout âge
      les goûts et les couleurs ne se discutent pas car ils sont universels.
      reste qu’une bonne publicité est rendue et comme je n’ai pas été retenu sur cette anthologie, je t’invite à lire quelques poèmes sur mon blog et autres sites;
      je viens de publier le second recueil et le marché de distribution est faible pour les petits éditeurs.
      cordialement
      Nicolas Chevalier

    • morningmeeting 22:37 le 29 juin 2009 Permalien

      Bonjour Nicolas, merci pour cette invitation – mais sans adresse, difficile de retrouver le blog ou l’éditeur…
      Je pense au contraire que goûts et couleurs se discutent, précisément car ils sont universels : s’ils ne l’étaient pas, on ne pourrait pas se mettre d’accord et ça ne servirait à rien d’essayer, tandis que là, ça vaut la peine d’argumenter. Mais ma critique va au-delà de la critique de goût : je trouve dommage d’enfermer la poésie dans des clichés alors qu’il est si difficile de la faire vivre. Ce qui n’empêche pas que l’initiative des éditions Seghers soit méritoire, et qu’on trouve chaque année un petit nombre de très bons auteurs dans leurs anthologies.

    • riveopposee 21:16 le 30 juin 2009 Permalien

      oui discuter est nécessaire et même des goûts et des couleurs mais se retrouver d’accord sur ces sujets s’est s’enfermer sur des modes et tendances similaires et j’aime trop l’indépendance de mouvement et d’esprit pour me laisser distraire apr des discussions stériles.
      j’aime cependant ton style sympathique de répondre doucement et j’espère ne pas être trop agressive.
      voici mes contacts littéraires
      http://WWW.riveopposee.wordpress.com, pour l’instant un seul poème car je débute mais avec mon nom Nicolas Chevalier Bahuaud tu peux tomber sur d’autres textes ailleurs. sinon en vente sur amazone mon premier recueil les mots basculés et bien sûr le portable 0616260999.
      j’aime beaucoup notre style de discussion qui va au-delà des goûts et des couleurs. je regrette toujours de ne pas avoir poussé plus loin les études de philosophie par exemple car notr propos tiendrait de cette pensée.
      c’est ma faute pour l’anthologie Séghers de ne pas être dedans car je n’ai rien publié en 2008 ce qui n’est plus le cas en 2009. alors patience.

    • nicolas chevalier bahuaud 23:52 le 24 avril 2010 Permalien

      trop de temps sans discuter et revenir au hasard sur ce site. que deviens tu dans la critique des goûts et des couleurs et peux tu me dire si finalement tu continues la discussion sur les goûts et les couleurs.
      je reste poète indépendant et j’ai fini par créer ma maison d’édition car exister c’est bouger et attendre c’est mourir de désespoir.
      j’espète t’avoir laissé quelque souvenir d’échanges et revenir alors à la discussion véritable avec toi . cordialement nicolas

    • morningmeeting 09:22 le 29 avril 2010 Permalien

      @nicolas chevalier bahuaud : bonjour et bienvenue à nouveau sur Morningmeeting ! Je poursuis mes investigations profanes dans ce monde fascinant et compliqué qu’est l’art contemporain, avec une définition toujours aussi élastique – pratiques, acteurs, périodes… Morningmeeting saute du coq à l’âne et ne suit que mon bon plaisir 🙂
      J’essaie de développer la série d’entretiens Artmeeting, accessible ici sur ce blog. J’envisage aussi de retravailler la maquette du blog pour plus de professionnalisme et de lisibilité.
      Merci pour la visite et bon courage pour l’édition en indépendant,
      Morningmeeting

  • morningmeeting 15:30 le 2 February 2009 Permalien | Réponse
    Tags : , , , , poésie,   

    Hit the Road, Jack! 


    Jack Kerouac

    Je suis toujours dans la lecture d’un recueil de poèmes de la génération Beat de la Côte Ouest, acheté à la librairie City Lights à San Francisco cet été. J’en suis à la section Jack Kerouac.

    Était un temps où voyager égalait luxe. La Belle Epoque… Puis il y a eu le Titanic. Moi j’ai dans mon passeport des visas d’Ukraine, du Maroc, du Japon, de Thaïlande, d’Indonésie, etc. Maintenant on ne s’en soucie guère. Selon une étude de la Sofres réalisée fin 2005, « Voyager beaucoup » n’est pas un objectif de vie prioritaire pour les Français…

    Dans les années 50, Kerouac et les beatniks ont réinventé le voyage comme instrument de liberté : la route de l’un à l’autre, la veste sur l’épaule, le moment romantique, le it et la blue note… Amusant comme Kerouac, ce chantre de la liberté, des voyages, exerçait par moments la profession de serre-frein pour les compagnies ferroviaires américaines. Pas vraiment compatible, hein ? « Taille la route, Jack ! »

     
    • peaceelrring 16:27 le 4 février 2009 Permalien

      Quel dommage! Rien de plus magnifique que de découvrir de nouvelles experiences et opinions….

    • morningmeeting 17:50 le 4 février 2009 Permalien

      N’est-ce pas ? A propos cher peaceelrring, n’êtes vous pas également un découvreur de perles ? Ce pseudo m’est familier…

    • peaceelrring 19:28 le 4 février 2009 Permalien

      Et oui, tout à fait exact! C’est d’ailleurs grâce aux perles que je vous ait découvert 🙂

    • morningmeeting 19:50 le 4 février 2009 Permalien

      Ah il y a donc un lien ou quelque chose dans les arbres à perles qui permet de me tracer… ? Ce blog est tout récent, je suis très curieux de l’origine du trafic ! Merci en tout cas d’être passé me lire et de commenter, je vais aller faire un tour sur votre blog !

    • peaceelrring 20:17 le 4 février 2009 Permalien

      Je crois qu’on peut se tutoyer 🙂
      En fait tu as pearlé un article de ton blog (ou le blog en lui même). En consultant ton arbre je suis donc tombé sur ton blog (dans les stats, un des referrers doit mentionner pearltrees). C’est un autre avantage de pearltrees, ça procure de nouveaux visiteurs.
      Bonne continuation blogistique!

    • Caroline-Christa Bernard 15:26 le 3 mai 2010 Permalien

      « 3 Girls », a novel by musician Troy Von Balthazar :

      http://www.myspace.com/troyvonbalthazar

      Point de Vente : Librairie de la Galerie Yvon Lambert, 108 rue Vieille du Temple 75003 Paris – France

    • morningmeeting 15:32 le 3 mai 2010 Permalien

      @Caroline-Christa Bernard : et donc ? le rapport avec ce qui précède… ?

    • Caroline-Christa Bernard 22:34 le 26 décembre 2010 Permalien

      Caroline-Christa Bernard

      « Les Clochards Célestes », hommage à Jack Kérouac :

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler