Tagué: Politique Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • morningmeeting 18:16 le 25 April 2012 Permalien | Réponse
    Tags : 2012, élections, IFOP, Politique, Présidentielles,   

    « Il est beau mon sondage, il est beau ! » 


    Court billet opportuniste et de circonstance pour Morningmeeting, qui se souvient pour l’occasion qu’il fût un temps où il était sondeur…

    L’IFOP publie sur son site un tableau récapitulatif des derniers sondages d’intentions de vote réalisés par les instituts de sondages et publiés dans les médias les jours précédant le scrutin. On peut y lire, en plus du rappel de la méthodologie, les intentions de vote mesurées pour chacun des candidats, et, en dernière colonne, les chiffres des résultats officiels du premier tour publiés par le Ministère de l’Intérieur pour la France métropolitaine.

    Cette publication m’inspire, en vrac, les commentaires suivants : (Lire la suite…)

     
    • Manuchon 21:15 le 25 avril 2012 Permalien

      IFOPas déconner !(100 % des lecteurs de ce commentaire trouvent ce jeu de mots pourri!)
      Au fait, IFOP, ils disent quoi sur le second tour?
      Bon retour à Morning Meeting !

    • morningmeeting 11:11 le 26 avril 2012 Permalien

      Polémique sondagière mise à part, ce second tour m’a quand même l’air un peu plié, vieille branche (200% des lecteurs de ce commentaire trouvent ce jeu de mots pourri! )…
      Morningmeeting (de retour très en forme)

  • morningmeeting 17:42 le 7 February 2012 Permalien | Réponse
    Tags : culture LOL, dérision, Nora Berra, Politique, second degré   

    Il faut liquider la culture LOL ! 


    Un bon article signé Blaise Mao dans le magazine Usbek & Rica (n°1, hiver 2012) s’interroge : « L’ère de la dérision touche-t-elle à sa fin? ». La thèse :

    « En maniant cynisme et dérision, la génération Y a imposé sa vision du monde : le second degré permanent. Mais la révolte des Indignés pourrait bien sonner la fin de la récréation. »

    (Lire la suite…)

     
    • Manuchon 22:00 le 1 mars 2012 Permalien

      Bien d’accord ! C’était quand même mieux avant !
      Bizarre tout de même pour un réac de s’appeler Mao !

    • morningmeeting 10:37 le 2 mars 2012 Permalien

      Certes ! Mais quoi de plus passéiste, dans notre monde post-moderne, que les idéologies (surtout maoïste et communiste) ? LOL !!!

    • manuchon 21:28 le 17 avril 2012 Permalien

      Il est en vacances le Morning Meeting?

    • morningmeeting 09:02 le 18 avril 2012 Permalien

      @manuchon : au contraire, il travaille trop !! Des mises à jour bientôt, promis…

    • manuchon 20:44 le 19 avril 2012 Permalien

      Preserve-toi et reviens-nous en pleine forme !

  • morningmeeting 17:55 le 13 October 2011 Permalien | Réponse
    Tags : , , , ArtReview, , dissidence, Politique, Power 100   

    Ai Weiwei, « artiste le plus puissant » de l’année 2011 selon ArtReview 


    Ai Weiwei, artiste chinois dissident, emprisonné pendant 81 jours par les autorités en début d’année, vient d’être nommé en tête de la « Power 100 list » (liste des 100 artistes les plus « puissants », ou, plutôt, « influents ») du magazine ArtReview.

    (Lire la suite…)

     
  • morningmeeting 10:50 le 19 May 2010 Permalien | Réponse
    Tags : , anthropologie, burqa, , , Islam, , Politique, , , , voile   

    Lévi-Strauss, la burqa et le législateur 


    Qui s’en souvient ? Dans son best-seller Tristes Tropiques, Claude Lévi-Strauss, disparu il y a quelques mois, avait un avis bien arrêté sur la burqa. Le livre se conclut en effet par un « Retour » (titre de la neuvième et dernière partie) en forme de détour par une comparaison argumentée de trois grands systèmes religieux : bouddhisme, christianisme et islam. L’auteur raconte notamment, au chapitre XXXIX, ses pérégrinations dans le Pakistan des années 1950. L’Islam en prend pour son grade… (Lire la suite…)

     
    • jlbaque 12:10 le 19 mai 2010 Permalien

      Excellente référence d’aller chercher Lévi-Strauss sur cette actualité. Pour ce qui me concerne le débat sur la Burqa est plus symbolique et générique sur les espaces de liberté qui se superposent dans les sociétés démocratiques. Le religieux est secondairement en question et l’Islam certainement dédouané d’un intégrisme qu’il ne porte pas fondamentalement en lui. Je vous invite à laisser un commentaire sur mon Blog: http://jlbaque.wordpress.com/ qui traite ce sujet dans un article se situant plus sur le terrain relationnel et psychologique (dimension sociale d’intégration) que sur le plan religieux forcément délicat à aborder car nous touchons aux croyances d’autrui et que ces dernières méritent un certain respect.

    • morningmeeting 12:45 le 19 mai 2010 Permalien

      Bonjour jlbaque et merci pour la visite et le commentaire. Vous avez raison, le débat tourne autour des libertés (au pluriel, ce qui complique la tâche) et pas seulement religieuses. Religion, opinion, droit des femmes, égalité… on s’y perd. Et trancher sur un plan (comme le fait Lévi-Strauss, d’une certaine manière, sur le plan religieux et social) peut être lourd de conséquences sur les autres plans. Maintenant, il faut bien que le législateur prenne position, puisqu’il s’est engagé là-dedans…

  • morningmeeting 19:09 le 14 May 2009 Permalien | Réponse
    Tags : accords de Grenelle, , Grenelle de l'Environnement, Grenelle de la Mer, Jean-Louis Borloo, Politique   

    Des Grenelle comme s’il en pleuvait ! 


    Jean-Louis Borloo, le Grenelle de la Mer - (c) Image François Guillot, AFP

    En ce moment à Paris, il pleut, il mouille, et c’est la fête aux Grenelle. Après un long hiatus depuis les accords de la rue de Grenelle en 1968, c’est l’emballement. Parmi les plus médiatisés, citons les Grenelle de l’environnement (2007) et de l’insertion (2007), ou, plus proche de nous, le Grenelle des ondes (2009). A croire qu’il s’en crée un par jour. Voyez par exemple ce communiqué officiel, relevé sur le fil RSS du gouvernement : (Lire la suite…)

     
    • Joseph 00:06 le 16 mai 2009 Permalien

      C’est devenu un nom commun presque, on dit « Le Grenelle de », ca va se banaliser et devenir « un Grenelle » alors la recette marketing pour raviver les couleurs et le pouvoir evocateur de ce mot sera… d’y coller un adjectif. Par exemple on va faire un Grenelle historique, ou un Grenelle Pompidouien, ou un Grenelle durable…

      Attention quand meme a un grand Grenelle, ou un gros Grenelle, l’assonnance n’est pas forcement bonne. 😉

    • Bulles d'infos 09:36 le 16 mai 2009 Permalien

      Entièrement d’accord. Je me suis fait la réflexion il y a quelques temps aussi. La banalisation de l’utilisation de ce terme lui fait perdre tout son sens. Pour moi Grenelle reste lié à 68 effectivement, l’utiliser à toutes les sauces banalise, comme tu le dis, cet événement… mais c’est peut-être voulu non ?

    • morningmeeting 10:12 le 16 mai 2009 Permalien

      @joseph : bien vu, en effet !
      @bulles d’infos : quand les politiques utilisent le terme « Grenelle », je pense qu’ils essaient réellement de conférer à leur action la méthode et la hauteur de vue que le terme implique. L’effet boomerang ne peut être que négatif, et donner l’impression, si les résultats ne sont pas à la hauteur, que la montagne accouche d’une souris…

    • elrringpeace 15:44 le 31 mai 2009 Permalien

      Merci Marco, je me suis toujours demandé d’où ça venait ce terme!

c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler