Bref éloge de la « versatilité »


Kanzo Senseï (Dr Akagi)

J’ai terminé il y a quelque temps la lecture de Guerre aux humains, un roman de Wu Ming 2 (pseudonyme d’un auteur italien appartenant à un collectif d’artistes anonymes, dénommé Wu Ming, évoluant dans la mouvance alter et underground). Le titre fout la trouille, mais le bouquin est assez drôle, bien qu’inégal. Le style est parfois un peu plat ou bancal (ou est-ce la traduction ?) et les idées fumeuses (ou est-ce les outrances alter ?), mais on y trouve de très belles perles.

Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous la « philosophie de vie » d’un des personnages principaux :

Il y a deux écoles.

L’une dit : si tu fais un truc, fais-le bien, fais-le à fond.

L’autre dit : fais cent trucs, un à fond, le reste pour déconner.

(…) Tu ne peux pas aller à Islamabad comme médiateur ONU, mais tu peux aller acheter des fruits au Pakistanais en bas de chez toi. Peut-être qu’il va te faire une réduction.

Philosophie qui ne pouvait que séduire l’auteur de ce carnet qui n’a pour l’instant ni queue ni tête (le carnet, pas l’auteur), mais dont le fonds de commerce est l’observation d’une multiplicité de faits, de coïncidences, d’occurrences, et la narration d’épiphanies miniatures et de satori portatifs. Si « versatile » signifie « indécis », « inconstant » en français, il a également en anglais le sens de « polyvalent », voire « doué ».

Cette petite philosophie de poche me rappelle aussi la façon dont Shôei Imamura décrivait l’activité principale du personnage de son film Kanzo Senseï (le « Docteur Foie ») lors de sa présentation à Cannes en 1998 : « courir dans tous les sens sans jamais franchir la ligne d’arrivée ». Une maxime qu’Imamura s’appliquait d’ailleurs à lui-même, et dans laquelle il aura puisé l’énergie nécessaire pour réaliser ce film, malgré l’âge (70 ans passés) et la maladie (un cancer du… foie, qui allait l’emporter quatre ans plus tard).

Au fond, l’important, c’est de ne pas finir avec une Rolex au poignet à 50 ans… Ce modèle de montre ne se prête pas bien à la course à pied. Préférez une Casio, ou tout simplement une Géonaute de chez Décathlon.

Publicités