Tagué: slate.fr Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • morningmeeting 19:47 le 7 March 2009 Permalien | Réponse
    Tags : , François Hollande, , Jean-Marie Colombani, Martine Aubry, mélancolie de gauche, Parti Socialiste, , slate.fr, Walter Benjamin   

    Pleure pas, Martine… 


    Martine au cirque

    Réflexion inspirée par un billet de Jean-Marie Colombani sur slate.fr au sujet du PS, et plus particulièrement de la stratégie adoptée par Martine Aubry depuis son accession à la tête du parti voilà environ trois mois.

    Exit donc François Hollande. François qui rit, après une année 2007-2008 difficile sur bien des plans. Et retrouve une liberté de pensée et d’expression que son job de premier secrétaire ne lui permettait pas vraiment (mais que slate.fr lui offre, si l’on en croit Colombani et la chaîne thématique qui lui est ouverte sur la plateforme).

    Enter Martine Aubry. Peut-être portée par la vague de hype nostalgique autour de son prénom (souvenez-vous, Martine à la ferme, etc.). Mais certainement pas aussi innocente que l’héroïne de la bande dessinée pour enfants : « on cogne, on gagne et on verra », voici comment Colombani résume sa stratégie pour s’imposer à la tête du PS et lors des élections européennes de juin 2009. Une attitude qui passe notamment, en une curieuse inversion des valeurs politiques, par une surenchère vis-à-vis des positions et propositions de l’extrême-gauche et du très médiatique NPA de Besancenot. (Lire la suite…)

    Publicités
     
  • morningmeeting 17:46 le 11 February 2009 Permalien | Réponse
    Tags : , Colombani, , , , slate.com, slate.fr,   

    Lancement de slate.fr : un Rue89 conservateur ? 


    slate.fr

    Lancement hier de la version française du célèbre site d’information slate.com. Pionnier de l’information web (fondé en 1996 !), slate.com, racheté à Microsoft par le groupe Washington Post en 2004, adopte un positionnement plutôt libéral au sens américain du terme. La rédaction a majoritairement soutenu Barack Obama en 2008.

    Le lancement de slate.fr a fait l’objet d’une campagne de teasing savamment orchestrée : rumeurs, fuite organisée des login sur twitter et proposition d’un casting de poids : Jean-Marie Colombani, Jacques Attali, Eric Le Boucher, mais aussi Eric Leser et Johan Hufnagel, et l’annonce du ralliement de Versac, bloggeur nomade depuis la mise en sommeil de versac.net. (Lire la suite…)

     
c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler