Nicolas Sarkozy face à la « syndicaliste patronale »


Nicolas Sarkozy - Face à la crise

Après plusieurs mois d’absence cathodique, retour en fanfare de Nicolas Sarkozy dans un format d’émission décidément bizarre. Sur un plateau piloté par David Pujadas et Laurence Ferrari, un Sarkzoy visiblement toujours aussi à l’aise dans ce genre d’exercice répond à une série de questions sur la crise. D’autres journalistes interviennent, dans un curieux ballet dont la mise en scène millimétrée est visiblement le résultat de tractations entreprises afin de ménager la susceptibilité des uns et des autres.

En ce qui me concerne, pas d’analyse de fond des mesures annoncées, du rendez-vous du 18 février, etc.,  mais une réaction à chaud sur une situation cocasse. Un Guy Lagache d’abord visiblement impressionné, puis plus à l’aise et faisant preuve de répondant face au Président de la République, commente, après rediffusion en direct sur le plateau, des extraits d’un reportage diffusé sur M6 huit jours plus tôt. Il s’agit du 66 Minutes du 28 février, et plus particulièrement de courts extraits du sujet intitulé « Crise : ceux qui payent déjà la facture ! ». Et, ô surprise, revoici notre syndicaliste patronale appelée à témoigner indirectement face au Président par la magie du magnéto ! Petite déception personnelle : on ne montre à Nicolas Sarkozy que l’extrait, certes touchant mais consensuel, où elle explique ses difficultés à boucler les fins de mois… mais rien sur ses velléités de futur entrepreneur thaïlandais débarassé de toute contrainte syndicale. Alors qu’un peu plus tard, Guy Lagache tentera de mettre en difficulté le Président sur la question du traitement du site de Gandrange par le groupe Mittal… sans guère de succès d’ailleurs !

(N.B. : à l’heure où je publie ce post, les vidéos de ce 66 Minutes du 28 février ne sont toujours pas en ligne).

Publicités