François Fillon, reine de la ruche


François Fillon

Ce matin sur i-Télé, Laurent Bazin dissertait sur le « train de la relance » qui a conduit hier François Fillon et son gouvernement à Lyon pour y causer d’économie, d’emploi et de plan de relance. L’éditorialiste de i-Télé comparait les « mille chantiers » annoncés par Fillon aux « mille fleurs » de Mao Zedong, et déplorait que le Premier ministre se fût laissé aller à une réthorique aussi douteuse. Petit souci : la campagne lancée par Mao en 1957 ne comprenait pas mille fleurs, mais cent (ce qui n’est déjà pas si mal).

En vérité, ce qui est « mille fleurs » dans notre douce France, c’est le miel. Comparaison ô combien plus appropriée : comment remettre au travail toute la ruche France et ses millions de petites abeilles besogneuses… En somme, François Fillon ambitionne d’être au pays ce que Maya l’abeille est à son petit monde. Mais mais mais… ne seraient-ce pas des alvéoles qui auréolent notre Premier ministre dubitatif sur la photo ci-dessus ? Et le cinquante-deuxième et dernier épisode de la première série du dessin animé ne s’intitulait-il pas « Maya triomphe » ?

D’ailleurs, comme le souligne le quotidien Metro dans son édition d’aujourd’hui, « La bataille continue » : un recours va être déposé « contre le non-lieu prononcé (…) dans l’affaire du pesticide Régent TS, accusé par des apiculteurs d’être à l’origine d’une surmortalité d’abeilles ». Ouvrières, faux-bourdons et larves de tous les pays, unissez-vous…

Publicités