Visite privée, en avant-première, de la Gaîté Lyrique – (R)évolutions numériques (ouverture le 2 mars 2011)


Laissée pendant presque 20 ans à l’abandon, la Gaîté Lyrique rouvrira ses portes au public le 2 mars prochain, après avoir subi une transformation radicale. L’ancien théâtre lyrique, fondé en 1862, accueillera désormais une « scène » dévolue aux « révolutions numériques » : concerts, performances, spectacles, expositions, artistes en résidence…

Le projet, voulu par Bertrand Delanoë et Christophe Girard, est constitué en Établissement culturel de la Ville de Paris et sera géré sous délégation de service public par un consortium d’entreprises privées.

Le montant des travaux (80m€) , les équipements (deux salles de concert, un auditorium, des espaces d’exposition et studios de création, un centre de ressources, une salle de jeux vidéos, des cafés et boutiques…) et le budget de fonctionnement (près de 10m€) sont à la hauteur des ambitions affichées par l’équipe (et devraient, je l’espère, lui permettre de ne pas subir la même galère que le 104 CENTQUATRE, autre lieu phare de la politique culturelle de la Ville de Paris…).

Rien que sur la partie « concerts », les équipements sont à couper le souffle : deux salles modulables, d’une capacité de 100 (Petite Salle) et de 300 à 750 personnes (Grande Salle), tapissées de panneaux permettant des projections vidéos à 360° et une immersion complète des spectateurs dans le show son et vidéo…

La programmation de la salle et la politique tarifaire (un prix des billets annoncé autour de 15 à 20€, maximum 30€ en plein tarif sur des événements exceptionnels) sont extrêmement ambitieux et pourraient offrir une vraie alternative de qualité aux « petites » scènes parisiennes (Point FMR, Social Club, Maroquinerie…). Je me souviens notamment d’un concert électro autour de 20-25€ à la Maroquinerie qui s’était terminé après 3 morceaux, parce que la salle ne pouvait pas assurer l’alimentation électrique du show son, vidéo et lumière du groupe (pourtant pas extravagant : un barco, quelques projecteurs et strobos…)

Ouverture attendue avec beaucoup d’impatience donc…
En attendant, vous pouvez suivre la Gaîté Lyrique sur le net et tenter de vous inscrire pour participer aux événements de la semaine d’ouverture (du 2 au 6 mars), tous gratuits mais sur inscription (15 000 à 20 000 visiteurs attendus, un succès qui serait mérité !).

La Gaîté Lyrique – (R)évolutions numériques, renseignements et informations sur le site web et la page facebook notamment. Semaine d’ouverture du 2 au 6 mars 2011.

Publicités